Accueil du site > Stage en laboratoire > Laboratoire G-SCOP > Année 2009-2010 > Réseau d’exigences en conception collaborative de produits. Apports et (...)

Réseau d’exigences en conception collaborative de produits. Apports et limites du QFD


Responsable : Guy PRUDHOMME

04 76 82 70 11

Guy.Prudhomme@g-scop.inpg.fr

L’activité de conception de produits industriels consiste à proposer un ensemble de solutions permettant de décrire techniquement un produit ayant pour objectif de satisfaire les besoins ou/et attentes des clients, que ces besoins/attentes soient explicites (marché de la demande) ou potentiels (marché de l’offre). Mais si le produit doit satisfaire le client, son développement doit également respecter les contraintes de l’ensemble des acteurs de son cycle de vie, c’est à dire des différents experts métiers qui participent à sa conception, fabrication, maintenance,…, fin de vie. L’ensemble de ces besoins, attentes, contraintes s’inscrivent dans ce nous appelons les exigences pour le produit et caractérisent le problème de conception. Nous parlons d’exigences fonctionnelles lorsque leur formulation s’appuie sur un langage fonctionnel, incluant les fonctions à assurer par le produit et les critères qui caractérisent son comportement attendu. Les solutions (ou/et les principes de solutions) sont elles caractérisées par des paramètres géométriques, topologiques et technologiques qui décrivent le produit en cours de conception. Nous appelons réseau d’exigences l’ensemble des relations entre les exigences fonctionnelles et les paramètres du produit en cours de développement.

Si l’ingénierie des produits centre son attention sur la définition des solutions, l’ingénierie des exigences ne doit pas être occultée. Nous avons mis en évidence un certain nombre d’activités propre à cette ingénierie (élicitation, formalisation, corrélation, propagation) pour lesquelles les concepteurs devraient être assistés. Les outils à proposer doivent permettre de conserver le caractère dynamique des processus co-évolutifs qui sont en jeu en conception de produits. Le QFD (Quality Function Deployment) se veut une méthode systématique de conception basée sur les besoins des clients. Développé au Japon dans les années soixante, la méthode a été introduite aux Etats-Unis dans les années 80. Elle se définit comme la "voix du client" dans l’entreprise, assistant le développement du produit par le déploiement méthodique des relations entre les exigences et les caractéristiques du produit, depuis chaque élément constitutif des fonctions et critères requis jusqu’à chaque élément du produit et du procédé. La qualité globale du produit résulte de ce réseau de relations.

L’objectif de ce travail de recherche est d’analyser en quoi le QFD peut participer au développement du réseau d’exigences en conception collaborative. Pour cela, le travail proposé est :
- D’étudier la méthode QFD et les outils associés,
- De mettre en œuvre la méthode QFD sur un produit industriel existant pour analyser si, et comment, la méthode QFD peut participer à la construction d’un réseau d’exigences,
- De l’appliquer ensuite dans un contexte industriel ou expérimental
- De caractériser les apports et limites de l’utilisation d’une telle méthode en conception de produits industriels et spécifier des améliorations.


Plan du site | Espace privé | SPIP